Fairy Tail The New Darkness


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bienvenue Invité
Le forum fête ses deux ans le 10/03, on remercie tout les membres qui le font vivre.
Nous avons changé les top site. Pensez à voter tout les 2 heures, vous pouvez gagner des xp et des joyaux

Partagez | 
 

 L'heure passe et l'horloge retentit. [PV. Kyria]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
avatar
Messages : 206
Date d'inscription : 15/10/2016
Age : 18
Localisation : N'importe où

Feuille de personnage
Expérience :
302/330  (302/330)
Réserve de magie:
3300/3300  (3300/3300)
Niveau / Rang / Joyaux: Groupe: Mage de Murderers Shadow
Envoyer un MP

Mage de Murderers Shadow
Mike Nëmestross
MessageSujet: Re: L'heure passe et l'horloge retentit. [PV. Kyria]   Mar 27 Juin - 13:44

La peur n'était clairement pas mon hic. Certes, je devrais prendre en compte ma proposition comme le sous-entendait Kyria mais bon, c'était typique du Dingo de se proposer à des situations qui pourraient le mener au danger. La crainte n'avait pas lieu d'être, sa quelconque présence ayant disparue depuis longtemps. De toute façon, un assassin qui connaissait une peur commune se devait de la contrôler ou bien de ne pas se faire appeler assassin, ne pas travailler dans cette profession. Cela me faisait penser que, vu que ça ne bougeait pas trop de notre côté, il faudrait que je fasse un tour dans une ville bien malfamée pour trouver des types qui partagent le même "loisir" que nous.

Enfin, il faudrait que je m'occupe de voir toute la paperasse qu'on avait dans la guilde afin de me faciliter un peu la tâche, ça me sera très utile... Sauf si il n'y en avait pas, là ce serait un temps soit peu problématique. Pas vraiment un problème capitale mais ça rajouterait du piment au plat comme diraient certains. Ce qui n'était pas vraiment dérangeant pour moi qui... Enfin, le sujet commençait à s'étaler trop sur la longueur. Teph finissait par revenir nous voir à la demande silencieuse de Kyria.

-Que puis-je pour vous? *demanda-t-il, réfléchissant un peu à la demande* Je peux vous proposer de l'Absinthe ou bien du Poteen, c'est ce que j'ai de plus fort, mais j'ai aussi quelques bouteilles moins fort si c'est trop pour vous.

Après le choix de Kyria, Teph finit par partir une nouvelle fois dans son bar afin d'aller chercher ce qui a été commandé. Je restais un peu silencieux, ce n'était pas à moi de décider du bien des uns et des autres, même si, dans le cas l'un des cas les choisis, je n'étais pas le genre à dire à un enfant, qui me serait totalement inconnu, de ne pas faire une connerie. Elle est adulte, les adultes savent faire des choix et accepter les conséquences de leurs décisions. Néanmoins, je me permettais quand même un petit commentaire.

-Tu es sur de ce que tu fais?

Teph avait fini de trouver ce qu'il était parti chercher, sortant une nouvelle fois du bar pour rejoindre ses deux clients à l'extérieur. Il posa la bouteille sur la table, annonçant le prix de la bouteille.

_________________


GIF:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 399
Date d'inscription : 01/11/2015
Age : 21
Localisation : Vaya Island

Feuille de personnage
Expérience :
497/2170  (497/2170)
Réserve de magie:
6200/6200  (6200/6200)
Niveau / Rang / Joyaux: Groupe: Mage de Dead Sun
Envoyer un MP

Mage de Dead Sun
Kyria Sinful
MessageSujet: Re: L'heure passe et l'horloge retentit. [PV. Kyria]   Jeu 29 Juin - 15:24








Une fée verte!  

Le serveur arriva et il me proposa soit de l'absinthe, un alcool relativement fort presque pur même. Je savais qu'on surnommait cette boisson la fée verte et que plus d'un avait perdu la raison et même la vie en en prenant de trop. Toutefois, je ne pouvais nier que je n'en avais jamais goutté et l'idée même de satisfaire ma curiosité me plaisait.  Et puis je n'allais pas mourir avec quelque verre d'une boisson aussi verte qu'une fée !

J'approuvais cette proposition en souriant et Miky paru presque inquiet.  Il me demanda même si j'étais sur de ce que je faisais. C'était presque amusant et triste à la fois, mais que pouvais-je bien répondre ? Franchement je n'en avais pas la moindre idée, aussi haussais-je les épaules avec un vague sourire amusé.

Au début je n'avais pas eu envie de boire par raison professionnel, mais j'avais tellement envie de me laisser aller que cela ne semblait pas suffire. Et puis si je devais rentrer en marchant de travers, quelle importance ? J'allais sans doute être à peine capable de trouver un endroit où dormir, mais là encore, cela n'avait pas grande importance ! Dormir sur un trottoir, vomir mes tripes, tous cela ne me semblaient pas asse convainquant pour m'en empêcher.

- J'ai envie d'oublier mes problèmes un moment et puis si je rentre pas se soir, Franc viendra me chercher demain matin. Il me connaît et il sait bien qu sa précieuse master à plus de problème qu'elle ne peut en gérer. Je n'ai pas encore pris le temps de me faire plaisir et de penser à moi !
C'était pas une bonne justification, mais au moins je le pensais. Et quand Teph arriva avec le verre, les sucres, la cuillère et la bouteille, je ne pouvais que sourire en payant d'avancer pour  la bouteille complète. Non pas que j'allais tout boire, mais sûrement une bonne partie.  

J'avais déjà vu comment servir ce type de boisson aussi rassurais-je le serveur et maître des lieux en préparant correctement ma dégustation. J'avais peut-être à peine 19 ans, je n'avais pas froid aux yeux et encore moins devant une boisson à l'odeur aussi incroyable que délicieuse.

Mon verre avec la cuillère par dessus et les deux morceaux de sucre, je vidais calmement l'absinthe dessus avant de mettre le feu au deux petits morceaux qui finirent assez vite dans le verre et le contenu du verre dans ma bouche.

Une fois avalé je poussais un soupire bruyant de satisfaction avant de sourire. Ça m'avait arraché la bouche et la gorge, mais la sauveur franche et sucrée me plaisait bien. Même si le « chaud » de la boisson faisait encore plus vite monter l'alcool à mon cerveau.

- C'est incroyablement fort et bon. Tu veux goûter ?
Je savais qu'avec un deuxième verres je serai complètement bourrée et un troisième me rendrait peut-être malade, mais je ne voulais pas y penser et je n'étais pas aussi fragile.
Codage by Lamire

_________________

GuildePrezRelaRp?Abs
Ma couleur=#cccc00
Signa:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 206
Date d'inscription : 15/10/2016
Age : 18
Localisation : N'importe où

Feuille de personnage
Expérience :
302/330  (302/330)
Réserve de magie:
3300/3300  (3300/3300)
Niveau / Rang / Joyaux: Groupe: Mage de Murderers Shadow
Envoyer un MP

Mage de Murderers Shadow
Mike Nëmestross
MessageSujet: Re: L'heure passe et l'horloge retentit. [PV. Kyria]   Sam 29 Juil - 12:36

À partir du moment où Teph avait servi l'absinthe à Kyria, ce dernier était clairement en train de se dire qu'en cet instant il ne serait pas responsable de ce qui adviendrait dès lors que sa cliente se sera abreuvé de cet alcool en général interdit. En effet, sa production avait grandement diminué lorsqu'étaient venus les nombreux rapports de décès aux autorités. Les moyens illégaux étaient vraisemblablement la seule manière de se procurer cette denrée rare mais aussi dangereuse, ce qui faisait un certain charme aux clients peu recommandables. Ainsi, il retourna une énième fois dans son établissement, quelques clients sortant dont certains regardaient regardaient les deux mages, non sans ricaner en s'éloignant au passage pour les connaisseurs d'alcool. Il alla donc s'occuper tranquillement de nettoyer silencieusement puis de laver verres et autres vaisselles.

Je demeurais muet un petit moment, redevenant pour la seconde fois spectateur, écoutant les explications de Kyria pour agir de la sorte. Pendant un instant, j'étais en train de me demander si c'était le fait d'être master qui causait ce genre de comportement, ce qui expliquerait pourquoi le notre, Nagisa, soit parti quelques temps pour reprendre d'aplomb. Eh bien, toute cette histoire n'était vraiment pas très jolie, ça finira un jour par finir mal... Je me contentais d'hocher simplement de la tête en laissant s'échapper un léger soupir, fermant quelques secondes les yeux.

-Le principe de "un esprit sain dans un corps sain", si cela te satisfait, soit. Tu es le maître... Enfin, la maîtresse de ton destin.

Les lacrimas de lumière commencèrent à s'illuminer dans les lampadaires dispachés dans la ville, le ciel s'obscurcissant doucement mais sûrement. Je plaçais mes mains derrière ma tête, m'étirant, une fois de plus dans cette journée. J'ouvrais mon œil droit à la remarque de la jeune femme, voyant le verre vidé, secouant légèrement la tête négativement.

-Non mais merci de proposer, les alcools forts ce ne sont vraiment pas mon genre. Il vaut mieux que l'un de nous reste sobre.

_________________


GIF:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 399
Date d'inscription : 01/11/2015
Age : 21
Localisation : Vaya Island

Feuille de personnage
Expérience :
497/2170  (497/2170)
Réserve de magie:
6200/6200  (6200/6200)
Niveau / Rang / Joyaux: Groupe: Mage de Dead Sun
Envoyer un MP

Mage de Dead Sun
Kyria Sinful
MessageSujet: Re: L'heure passe et l'horloge retentit. [PV. Kyria]   Dim 30 Juil - 22:57








La furie.  

C'était tout à son honneur que de vouloir resté sobre, pour ma part, il n'en était pas question. Non pas que je voulais juste être morte bourré, mais j'avais vraiment envie de ne plus penser à rien et ça, il n'y avait que peu de moyen pour y arriver. Le plus rapide était le sexe, mais je refusais de coucher avec le premier venu. J'avais trop de réserve pour vouloir m'accrocher à quelqu'un d'autre, et plus j'y pensais plus Nagisa me manquait. Cruel et a double tranchant, la seule chose rassurante était que l'alcool aussi offrait cette possibilité. Et j'allais pas me privée cette fois si. Finie de jouer la dure et la grande, je voulais oublier tout simplement.

Cela n'était pas acceptable pour certaine personne, d'autre en avait rien a dire. Mais bon sang, l’absinthe était trop bonne. Je me sentais si bien que cela me donnait envie de pleurer. Ce qui me fit rire, c'était  vraiment idiot. Toujours était-il que je riais de bon cœur avant de me servir un autre verre. Je n'allais pas vider la bouteille, mais en boire un peu avant de partir.

Le verre que je me servie fut minuscule, vraiment rien du tout, juste un fond, une goutte Une goutte d'un demi centimètre ! C'était, disons, un verre normal pour cet alcool. Pourtant, au lieu de prendre le temps de le préparer, je fis une chose très simple. Verre aux bords des lèvres et hop, tout en une gorgée. Là, je le sentais bien, je grimaçais un peu avant d'expirer bruyamment pour même tousser une fois. La saveur amer de l'alcool, brûla ma langue et le fond de ma bouche, mais rapidement ce fut la sensation de fourmillement délicieux..

-  Wa ! Ça c'était fort. Je garderai la bouteille pour d'autre occasion.
Je souriais et là, la réalité me frappa. L'alcool n'aidait en rien, j'y avais cru trop fort et je m'en étais persuadée, mais alors que je souriais et riais de bon coeur, des larmes se mirent à couler. Je passais une main sur ma joue en arrêtant de rire avant de regarder mes doigts humide.
-  Que c'est pathétique...
Cela ne fit que me mettre en colère et là ça allait mal, très même, mais impossible de me calmer. Ma magie échappa à mon contrôle pour se glisser sur mes doigts. J'avais qu'une envie hurler en explosant tout sur mon passage, exactement comme il y avait plus de deux ans après Malba… et ça, c'était même pas envisageable. Mon pouvoir avait doublé depuis. Et devenir une furie en ville n’allait pas seulement me causer des problèmes, mais mettre Dead Sun sur la liste noire. Et ça non plus, il n'en était pas question.

♦ Cette rage folle qui avait pris place après que Nagisa m'avait laissée pour morte. Cette rage alors qu'un mage d'acide m'avait marquée à jamais. Cette rage sans fin qui m'avait dévorée le cœur et l'esprit, ne faisant de moi plus qu'une tueuse sans raison.  A cette époque là, je venais de tout perdre et tout venait brusquement de devenir l'ennemis pour moi. J'avais trouvé un moyen de vaincre cet " adversaire", c'était en tuant, tuant tout ce qui bougeait, tout ce qui respirait. Animal, humain... même le vent dans les arbres...

Un animal enragé. Il avait fallut près de deux mois pour que Franc parvienne à me faire revenir un peu à moi, puis j'avais décidée d'enfermer cette part de monstre au plus profond de moi. Il revenait sans cesse dé que je me changeais en Anger. C'était de la folie pure...♦

Codage by Lamire

[HRP: Le moment qui est expliqué se trouve dans ce Poste.]

_________________

GuildePrezRelaRp?Abs
Ma couleur=#cccc00
Signa:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 206
Date d'inscription : 15/10/2016
Age : 18
Localisation : N'importe où

Feuille de personnage
Expérience :
302/330  (302/330)
Réserve de magie:
3300/3300  (3300/3300)
Niveau / Rang / Joyaux: Groupe: Mage de Murderers Shadow
Envoyer un MP

Mage de Murderers Shadow
Mike Nëmestross
MessageSujet: Re: L'heure passe et l'horloge retentit. [PV. Kyria]   Jeu 3 Aoû - 20:03

L'ambiance devenait moindre moins... Enfin, la journée n'a été qu'une suite de changement divers et variés du comportement de la jeune femme. Les pièces s'étaient assemblées au fur et mesure de ce jour. Une personne qui n'avait pas de honte à montrer qui elle était sauf au niveau des émotions où elle avait du mal, pouvant se montrer autant aussi féroce qu'un loup lorsqu'on se mettait en travers de son chemin que innocente comme un bambin. La plus flagrante de ces pièces fut ce comportement particulier en lien avec Nagisa, qui l'a poussé à agir de la sorte en cet instant. Avec tout ceci, j'avais tout ce qui était nécessaire à savoir de sa personne.

Les habitants rentraient tranquillement dans leurs maisons, d'autres poursuivant leur marche dans cette promenade nocturne. Il ne restait que deux clients à l'intérieur dans le café de Teph, enfin si on pouvait encore les considérer comme des clients vu qu'ils s'apprêtaient à partir à leur tour après avoir payé leur consommation. À part les bruits de pas et de rares discussions, seuls les rires de Kyria de discernaient. Visiblement, tout allait pour le mieux, ce qui se révélera être la partie émergente de l'iceberg en réalité. La suite des événements se passa assez rapidement, ne m'étant pas totalement pas attendu à ce qui allait se produire.

C'était au moment où elle fit sa remarque que mes sens se mirent en alerte, sentant un pic de puissance magique dans l'air. La source? La jeune blonde qui avait finalement laissé tomber son masque joyeux pour un autre comportant la fureur. À l'apparition de signe particulier d'utilisation de magie, j'avais eu le réflexe de me relever rapidement tout en prenant un peu de recul, pas rassuré de par ce manque de self-control.

-Qu'est-ce que tu fo...

Bien sûr, je fus coupé par la seule personne, en dehors de nous deux, présente pas loin. Teph fit irruption à l'extérieur du café, ayant dû remarquer mon comportement inhabituel pour une dégustation par l'une des baies vitrées. Il arborait toujours ce même air qu'à sa première venue ainsi qu'aux suivantes.

-Si vous avez des problèmes, allez les régler ailleurs qu'ici. *prévint le propriétaire des lieux*

_________________


GIF:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 399
Date d'inscription : 01/11/2015
Age : 21
Localisation : Vaya Island

Feuille de personnage
Expérience :
497/2170  (497/2170)
Réserve de magie:
6200/6200  (6200/6200)
Niveau / Rang / Joyaux: Groupe: Mage de Dead Sun
Envoyer un MP

Mage de Dead Sun
Kyria Sinful
MessageSujet: Re: L'heure passe et l'horloge retentit. [PV. Kyria]   Jeu 3 Aoû - 23:24








La raison du raisonnable.

La réaction de Miky attira à peine mon attention, comme si je savais, comme mon pouvoir savait, qu'il ne pourrait rien faire pour m'empêcher de réduire la ville en cendre. Une idée qui me fit lentement sourire. Jusqu'à ce que résonna la voix du propriétaire des lieux, la raison du reprendre le dessus car, alors que je fixais la paume de ma main, mon regard se leva vers lui. Une lourde menace sous silence glissa dans l'air, prévenant l'homme de garder ses distances. Je fermais alors ma paume, ravalant d'une gorgée spectrale toute cette magie. Comme si elle n'avait jamais quitté mon être, elle vient même a se taire brusquement. Un silence qui me fit rire.

Mes yeux se tournèrent alors vers Miky et je creux apercevoir  l'ombre d'un tremblement et la peur dans ses yeux. N'était-il pas un assassin ? N'avait-il pas montrer une part de sa folie quelque minutes, peut-être même heures, plutôt ? C'était si risible, la mort effrayée par la mort. Car il fallait que je l'accepte, j'étais une meurtrière et enfin de compte, j'aimais ça. Laisser mon pouvoir, cette furie en moi, prendre le contrôle était tellement plus simple et plus agréable. Devais-je me laisser aller ?

J'attrapais la bouteille d'une main sur, ferme, un poil plus fort et le verre exploserait sous mes doigts. Le contrôle n'était pas mon point fort, mais de là à en perdre la raison. Etais-je encore cette créature perdue dans la neige ? Je le croyais, je le redoutais et en même temps je l'espérais tendrement. Car plus que tout, j'avais été libre de toute contrainte, de tous devoirs et de toutes limites. L'animal fut néanmoins remis en cage et pas sans difficulté. Même si mon second, Franc, avait caché l'horrible vérité, je m'en souvenais que trop bien.

En fermant les yeux, je me rappelais encore du long cris de peur, de l'horrible massacre que j'avais tant renier, refoulé au plus profond de moi… Un massacre que j'avais décidé de passer sous silence, mais vainement, car il hantait mes nuits.

Un frisson glissa dans mon dos alors que je portais la bouteille à mes lèvres. Mon regard se posa, tel une lueur de défis vers Miky. Il avait cru me cerner, mais que pouvait-il savoir ? Étais -je innocente, douce et gentille ? Lui semblait si ordinairement gentil quand il ne laissait pas place a cette envie de sang. Celle là même qui grondait sous ma peau, piquant ma chair, serrant ma gorge.

Une gorgée glissa lentement, suivit d'une autre. La bouteille fut à moitié vide quand je la reposa en souriant. L'alcool, un poison dangereux qui brise des chaînes qu'il ne faut jamais toucher. Peut-être aurai-je simplement due me contenter de regarder au loin ce rêve… Celui là même que certain nomme follement amour. J'aurai sûrement mieux fais de tuer Nagisa ce soir où nous nous étions retrouvé après deux ans. Son sang aurait suffit à m'éloigner un peu plus de celle que je devenais.

En reposant la bouteille, je me souviens d'une chose. D'un regard brun clair presque or. C'est vrai, il allait attendre l’entraînement le lendemain matin si je ne retrais pas. C'était ironique qu'un devoir me rappelle à l'ordre d'autant que l'alcool troublait mes sens. Valait-il être mort bourré pour ne tuer personne, plutôt que de rentrer chez sois ?

- Ce con me le payera… Je vais t'apprendre une chose Miky… fis toi a ton premier instinct et ne laisse jamais l'amour avoir le droit de doute.
J'aurai due tuer Nagi le jour où je l'ai croisé après Malba.
Triste vérité qui me fis me lever de ma chaise. Et allez savoir comment ou pourquoi, mais je tenais encore debout malgré la quantité d'alcool que je venais d'avaler. J'allais sûrement le regretter dans plusieurs heures, mais en attendant, je me trouvais incroyablement lucide.

D'un battement d'yeux, j'activais ma bijarme la plus vieille, Azi. Une paire d'ailes sombres comme la nuit, solide comme l'acier, apparurent dans mon dos. Des pierres précieux, rubis et diamants décoraient les articulation, sans la gêner. Je fermais la bouteille avant de bailler.

- Je ferai mieux de rentrer, histoire de… d'éviter de dormir sur un trottoir. Miky, ce fut un plaisir. Monsieur.
Et en plus de ça, j'étais polie alors que la tête commençait à me tourner. J'aurai due m'effondre, mais au lieu de quoi, je m'envolais, bouteille en main et la tête toujours au sol. C'était mal barré, j'allais sûrement réaliser que je ne pouvais pas voler droit. Mais à première vue, ça allait suffire pour me retrouver à la plage de Vaya. Si Franc me voyait dans un tel état… il allait me tuer !
Codage by Lamire

_________________

GuildePrezRelaRp?Abs
Ma couleur=#cccc00
Signa:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 206
Date d'inscription : 15/10/2016
Age : 18
Localisation : N'importe où

Feuille de personnage
Expérience :
302/330  (302/330)
Réserve de magie:
3300/3300  (3300/3300)
Niveau / Rang / Joyaux: Groupe: Mage de Murderers Shadow
Envoyer un MP

Mage de Murderers Shadow
Mike Nëmestross
MessageSujet: Re: L'heure passe et l'horloge retentit. [PV. Kyria]   Ven 4 Aoû - 19:17

Ce n'était pas l'attention de Teph de jouer les héros, étant plus le genre à vivre sa petite vie pépère. Si la situation s'était annoncé d'avantage dangereuse, il se serait très certainement caché quelque part dans la cave au lieu de venir s'en mêler! Il ravala même sa salive face à ce regard que lui accordait Kyria, n'osant ni faire un pas supplémentaire, ni faire une autre remarque.

Le monde était plein de surprises, de choses qui dépassent ce dont nous nous attendions, surpassant notre imagination. J'avais comme une impression de déjà vu lorsque Kyria me donna ce conseil, concernant le fait d'aimer et ses conséquences. Il est vrai que ce sentiment pouvait être traitre. J'y connaissais que dalle, personnellement, mais je savais tout de même ce que ça signifiait de la bouche d'autrui ou de livres divers. À ne pas confondre entre lire des romans à l'eau de rose et s'instruire! Quoi qu'il en soit, elle semblait visiblement en vouloir tellement à notre master qu'elle... Je n'étais pas vraiment sûr du fait qu'elle serait prête à le tuer ou non maintenant. Dans tout les cas, il faudrait qu'elle le retrouve pour y parvenir. Comme dit précédemment, ce genre d'histoire ne me regardait pas du tout.

-J'en tiendrais rigueur. *disais-je tout en détendant mes muscles, la sensation de menace n'étant plus présente*

L'heure des adieux approcha, voyant Kyria faire apparaître une paire d'ailes de son dos. Encore l'une de ses fameuses bijarmes j'imagine, dommage que le temps n'était plus à l'apprentissage de leur fonctionnement! Il allait falloir que je garde mon mal en patience, que j'attends d'en découvrir d'autres afin de peaufiner mes connaissances. Je n'aurais plus trop de mal grâce à ce que je venais d'apprendre, au moins je savais quoi chercher. Plaçant mes mains dans les poches, j'hochais légèrement de la tête à ce qu'elle disait.

-Ca vaudrait mieux, en effet. J'espère pour toi que, la prochaine qu'on se croisera, tes problèmes seront résolus.

Et voila qu'elle partait, disparaissant par la voie des airs. Un sourire carnassier se dessinait doucement sur mes lèvres. Non pas que je me moquais de sa façon de voler à cause de son état d'ivresse, c'était plutôt que je m'approchais de mon objectif pas à pas. Connaître des membres d'autres guildes illégales ou qui étaient qualifiés ainsi me sera d'une grande aide. Un jour, il arrivera un moment où tout "explosera". Une "explosion" qui bouleversera le monde auquel nous appartenons. Les mages noires ne resteront pas pour toujours dans l'ombre. Je fis mes adieux à Teph, me dirigeant vers l'auberge où j'avais passé la nuit précédente.

_________________


GIF:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: L'heure passe et l'horloge retentit. [PV. Kyria]   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'heure passe et l'horloge retentit. [PV. Kyria]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» L'Horloge qui dit tout
» Horloge ! Dieu sinistre, effrayant, impassible [...] ♦ Amy (L) & Lilieth
» [Or/Argent] Changer l'heure
» AVIS DE RECHERCHE !!!!! LE PASSE SIMPLE AU PASSE COMPOSE !
» Qu'est-ce qui se passe en Haiti ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fairy Tail The New Darkness :: Zone RP :: Fiore Centre :: Tuly-