Fairy Tail The New Darkness


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bienvenue Invité
Le forum fête ses deux ans le 10/03, on remercie tout les membres qui le font vivre.
Nous avons changé les top site. Pensez à voter tout les 2 heures, vous pouvez gagner des xp et des joyaux

Partagez | 
 

 Ryu Leonheart, le ménestrel sacré ( en cours)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Messages : 2
Date d'inscription : 13/07/2017
Age : 26
Localisation : LH
Groupe:
Envoyer un MP

Ryu Leonheart
MessageSujet: Ryu Leonheart, le ménestrel sacré ( en cours)   Jeu 13 Juil - 19:10





Leonheart

Ryu



The B.B ...


• Âge : 26ans
• Nom : Leonheart
• Prénom : Ryu
• Surnom : Le ménestrel sacré
• Sexe : Masculin
• Orientation sexuelle : Hétéro
• Guilde/ Organisation : Bleucore (Armée de Pergrande (anciennement))
• Métier : Mage
• Pouvoir: magie de la lumière sacrée
•Avatar: One autumn Leaf (Xe Xiu ( ou Xe Qiu)) (The King's avatar)
• Arme : Lance de l'annihilation Arcadia
• Bijarme : /



Un Homme, Un Corps, Un Pouvoir...




• Description: :Magie de la lumière sacré :

Une magie apparentée à la magie de la lumière et à la magie blanche. La lumière n'est pas la seul composante de cette magie. A la lumière s'ajoute une matière d'un ton blanchâtre dont la texture rappelle celle de la magie du corps céleste. En effet cette magie est une magie de construction se présentant principalement sous forme de rayons et de sphères laser. En outre, il peux former grâce à la lumière des ailes ressemblant à des ailes d'anges pour voler ou s'entourer de magie pour augmenter sa vitesse de déplacement ou émettre des ondes lumineuses défensives ayant des propriétés proches d'un bouclier. Bien qu'il peut produire d'intenses flash lumineux il possède en plus la capacité de donner des formes précises comme un dragon ou des épées.


• Evolution : A l'heure actuel, il maîtrise les bases de cette magie quelques sorts de base mais, plus il progressera plus il maîtrisera de sorts de façon égalitaire à chaque niveau qu'il passera.




•Avantages : Cette magie est particulièrement efficace contre les magies



• Faiblesses et inconvénients: Cette magie







Un Homme, Un Corps, Un Physique...





Ryu Leonheart, un homme, un corps, un guerrier, un guerrier que le monde, que dis-je, que la société cherche à caser dans une case bien définie mais, au delà de tout cela, il n'est qu'une simple personne ne cherchant pas à entrer dans un moule, un moule de formatage que la société cherche à créer afin de catégoriser les hommes mais, un homme comme Ryu ne peut être catégorisé et ne cherchant pas être classé dans ses moules que la société moderne cherche à nous imposer mais peut-on classer quelqu'un sans le connaître tant physiquement que mentalement ?

Eh bien non, commençons par étudier son aspect physique.


Avec un corps d'un mètre quatre-vingt-trois, on ne peut pas dire qu'il soit petit, il est même grand, très grand et en effet, avec une taille pareille, il ne passe pas inaperçu, dépassant des tailles conventionnelles que l'on voit en général, dépassant ainsi des moules d'une société moderne mais en voyant sa taille, vous vous dites qu'il doit peser bien lourd et que son corps ne doit pas pouvoir suivre et ça, surtout quand on connaît son poids de quatre-vingt-dix-huit kilos.

Avec ce poids, on pense de suite qu'il possède un corps flasque et boudiné mais quand vous voyez son corps, vous en tombez des nus, avec ce corps sculpté dans la masse et très musclé mais attention car en s'approchant de lui, on remarque la finesse du dessin de son corps en voyant la finesse du contour de ses muscles et leurs courbes à la fois fortes mais aussi douces donnant ainsi de la grâce à ce corps musclé mais là encore, vous vous demandez comment il à obtenu ce corps qu'il possède et là, vous comprenez que ce corps musclé fut forgé par le temps et les efforts physiques consentis pour l'obtenir, un corps sculpté qui est la preuve indéniable qu’une personne doté d'une volonté incommensurable peut acquérir avec le temps un corps à la fois plus et résistant, un corps débordant de force et de confiance, un corps sculpté et fort bien que discret de loin.

Avec cette silhouette, on se demande s'il nous dit la vérité sur son poids car il paraît mince et son corps n'est pas celui d'une personne faisant près de cent-vingt-cinq kilos mais, on en tombe dénues en comprenant que son corps se constitue de Quatre-vingt-dix-neuf pour-cent de muscles et de un pour-cent de graisse.  En comprenant cela, on comprend aisément que la musculature de ce corps à été travaillée pendant des années afin de le rendre plus fort, plus résistant aux coups qu'il peut-être amené à recevoir et surtout plus rapide car sa principale force réside dans ses jambes qui concentres à elles seules quarante pour-cent de sa force totale. Le reste de sa force se répartie à hauteur de trente pour-cent dans les bras et le torse.


Bien qu'ayant à première vue un corps parfait, on peut noter en le déshabillant que sur son flanc droit de son abdomen il arbore une énorme balafre entourée par des marque de brûlures laissée en même temps que cette balafre mais, mise à part cela, son corps reste vierge de coups et de blessures, tout du moins, s'il en a d'autres elles ne se voient plus car soient elles se sont résorbées soient, elles ont étés recouvertes comme sa cicatrice dans son dos.


Pour cacher sa cicatrice située sur son dos, il s’est fait faire un grand tatouage représentant un grand dragon protégeant une femme ailée tatouée sous ses omoplates. Détaillons plus en profondeur se tatouage en commençant par la femme ailée d’une grande beauté au sommet d’une butte rocheuse. Les ailes d’ange de la femme son brisées, chaque plumes est détaillée, d’un ton blanc noircies et déchirées suite à la guerre. L’épée qu’elle tient à la main est de style orthodoxe, à double tranchant mais ébréchée. Elle est vêtue d’une simple toge, déchirée, ne couvrant que les parties intimes et la poitrine de la femme aux cheveux d’or. Pour la protéger, elle est entouré d’un magnifique et grand dragon, extrêmement détaillé dont la tête se trouve à la base de son cou et dont tout le corps s’enroule sur tout son dos, autour de la femme, la protégeant, en déployant son aile gauche pour la couvrir, tel un bouclier en perspective dont certaines écailles sont noircies, comme si elles avaient étés brûlées par des attaques. Le dos de la femme est protégée par le corps du dragon dons les puissantes serres sont postées en avant, menaçantes, prêtes à trancher en pièces ses adversaires. Le dos de ses serres est recouvert par d’épaisses écailles ressemblant à des dents de requins noires. Ce dragon prend son inspiration des différents dragons de Fairy Tail au niveau de son apparence générale mais diffère de ces dernier. Au niveau de la tête, il arbore un museau assez allongé, avec deux grandes moustaches, flottantes dans le vent.

Sur le sommet du crâne, on trouve deux grandes cornes ressemblant à deux grandes branches de bois précieuses et dorées se terminant par une forme recourbée . Sur le bout de son museau, il arbore une petite corne centrale rappelant la corne d’un rhino. Les écailles recouvrant la majeure partie du dragon sont d’un ton rouge profond avec des écailles d’un ton bleu bordant la partie inférieure et la partie interne des ailes. Son ventre arbore un ton noir ébène, un ton qu’il arbore aussi sur ses griffes et ses moustaches ainsi que sur le fond de ses yeux d’un ton bleu perçant. Autour des deux, on trouve sur la partie basse du tatouage, sur le sol sur lequel est posé le dragon, on trouve un sol carbonisé sur lequel on trouve un Wyvern mort sous l’une des pattes du dragon ainsi qu’une fissure dans le sol d’où s’échappe des flammes, symbolisant les enfers tandis que dans le ciel, on y trouve un ciel étoilé avec une aurore boréale dans laquelle on peut y distinguer une sorte de porte céleste faite de brume, symbolisant le paradis. Ce tatouage, symbolise le duel entre le bien et le mal, ainsi que le chemin qu’il doit suivre, symbolisé par le dragon.

Sur son bras droit, il arbore sur son épaule une croix tribale avec une tête de mort au milieu reliant les deux branches entourée par deux grandes faux et sur chaque branche on peut lire une lettre en majuscule pour chacun des mots suivants : «  (D)eath, (H)onor, (P)atrie et (F)amily». Ce tatouage représente son appartenance à un régiment militaire d'une certaine nation citée dans l'histoire, Son autre principal tatouage se trouve sur son pectoral droit et est en forme de croix, entourée d'un halo de lumière sous formes de rayons partant du centre de la croix qui à l'apparence d'une rose rouge et sur sur la banderole qui s'enroule sur la branche verticale inférieure on peut voir les mots Amitié, Compassion, Pardon et Amour et sur la branche supérieure de la croix, on peut apercevoir une petite plaque en forme de parchemin sur lequel se trouve le mot Rédemption et enfin de chaque côté de la croix on voix deux dragons rouge et blancs, achevant ainsi se tatouage symbolisant la paix de l'âme.

Un tatouage dont il est moins fier qui remonte à une période trouble de sa jeunesse qui représente un masque de démon japonais pourpre transpercé par une croix inversé sur laquelle fleurissent des roses noirs épineuses et sur le centre de la croix on distingue clairement un symbole représentant trois griffes accolés avec des gouttes de sang sur le bout. Ce tatouage se situe sur sa cuisse droite. Enfin, sur une note plus légère, il arbore sur le milieu de son torse le symbole de sa guilde.



Parlons maintenant de son visage et de sa tignasse. Sa chevelure, sa magnifique et longue chevelure , ni trop longue, ni trop courte, coiffée dans un style à la fois classe et négligé. Coiffé en bataille, cette magnifique chevelure noire arborant un magnifique ton noir intense avec des magnifiques reflets brillants, scintillant à certains moments de la nuit tel de magnifiques reflets sous les feux célestes des plus belles lunes tel un ton ébène. Si on devait déterminer l’origine de la couleur particulière de cette chevelure et bien, on pourrait en trouver la raison entre la confrontation de la magnifique et douce chevelure blanche de sa mère et l’indomptable tignasse noire de son père qui toutefois cet aspect à la fois sérieux et sauvage, sciant à merveille avec son visage au teint halé, et à ses yeux d'un bruns verdoyant. 

Y a-t-il autre chose à dire sur son physique mise à part son style vestimentaire? La réponse est non!


Si l'on devait décrire son style vestimentaire, on en dirait qu'il est très sombre. En effet, il porte très souvent une tenue de combat qui s'apparente à une amure noire et or se composant d'une sorte de pull moulant frappé d'une croix dorée sur le milieu des pectoraux. Ce pull est surmonté d'un plastron noir et or, ouvert sur le devant mais protégeant les parties vitales de son torse avec des épaulettes frappées d'une croix d'un ton rouge doré. Pour ses avants bras, il porte une paire de gants sans doigts sur laquelle est fixe une paire de gantelet de protection arrivant jusqu'au coude.

Pour le bas, il porte une pantalon moulant, qu'il garde dissimulé sous un espèce de ceinture veste taillée d'une telle manière que l'on pense qu'elle est la prolongation de son haut alors que ce sont deux pièces différentes et pour finir de compléter sa tenue, il porte une paire de botte noire et or montantes jusque au niveau de ses genoux. Bien que cela ne se voit pas, il porte à la taille au-dessus de ses fesses une sorte de petite sacoche et dans son dos un point de fixation pour sa lance.






Dans ma tête, mes pensées les plus profondes de ma personnalité...




Nous voilà maintenant venu au décryptage de son profil psychologique après avoir étudié en profondeur son corps.

De prime abord, l'on pense de lui par sa taille qu'il n'est pas accessible, qu'il est condescendant mais, on se rend vite compte du sourire qu'il arbore et on en déduit qu'il est sympathique, jovial mais peut t-il être définit par ses quelques caractéristiques.

De prime abord, quand vous cherchez à le cerner vous découvrez alors une personnalité féroce avec un regard qui vous saisit, attirant irrémédiablement le regard sur lui, subjuguant toutes personnes posant leur regard dans les siens, ajoutant un côté mystérieux à sa personnalité car comme le dit le dicton, les yeux sont les fenêtres de l’âme mais chez Ryu, il est difficile de savoir ce qu’il pense derrière son sourire, mais cela n’est encore que superficiel car en réalité derrière cette attitude en apparence joviale, se cache une personne tout autre quand vous cherchez à le connaître, vous découvrez alors une personne d’une nature calme et généreuse il sait aussi se montrer ferme et déterminer lorsqu’il s’agit d’agir ou de venir en aide et de protéger les êtres qui lui sont le plus cher mais sous certains autres aspects il peut vous faire un peu penser à ces hommes maladroits, un peu décaler par rapport au reste de la société, ayant du mal à exprimer ses sentiments normalement. Tantôt, il est bouillonnant et laisse exploser ses sentiments parfois même à l’excès, ne les contrôlant pas bien, faisant parler ses tripes, tantôt plus prudes, réprimant ses ardeurs, gardant un calme à tout épreuve devenant presque timide, tout en étant attentionné et cultivé preuve d'une certaine maturité constante dans son comportement.


En tentant de cacher ses véritables émotions derrière son masque, il tend à montrer ainsi son inadaptation au monde qui semble l’isoler alors qu'en fait derrière son masque faciale ce cache un être qui comprend parfaitement le monde, ce qui s'y passe, les événements, leurs significations et leurs importances mais au-delà, il montre ainsi une compréhension globale de la situation et un sens de l'observation exigus et critique de ce monde. En sachant cela, on pourrait penser qu'a cause de sa façon de penser, de se comporter ou même de réfléchir qu'il  serait un asocial, ne tissant pas de liens avec les gens mais en réalité, il en tisse même s'il lui est difficile de tisser des liens avec des gens à cause de son inadaptation, à cause l’impression qu'il donne au première abord mais quand on cherche à le connaître on comprend alors que son comportement de façade n'est là que pour décourager ceux qui ne jugent les gens que de part leur apparence  et ne ce dévoile qu'a ceux prenant la peine de le découvrir révélant ainsi son amour pour les beautés naturelles de la vie.

Des liens qu’il chérie plus que tout mais des liens qui le rattachent aussi à l’humanité, l’empêchant ainsi de succomber à la solitude et à l’inhumanité. Le bonheur du contact, sont sens de la justice et sont honnêteté en font une personne droite et honnête veillant avec tendresse sur ses amis et sur les enfants avec lesquels il a un contact privilégié. Eh oui, il est populaire avec les enfants qui ne jugent pas sur l’apparence mais sur l’âme de l’individu. Étant d’une nature douce, gentille et très honnête, il sait toutefois être maladroit avec les autres. Maladroit oui, il faut bien le reconnaître, il lui est donc difficile de se faire des amis mais quand il tisse des liens avec des gens, il s’ouvre, sa timidité disparaît et  vous découvrez alors une personnalité calme, posée et attentionnée et lorsqu’il vous parle, sa voix est posée et presque agréable à entendre. Ce qui convient parfaitement à ses paroles posées mais pas forcément très constructives mais une chose est sûre, c'est que les liens qu'il tisse, il les chéries et souhaite les préserver plus que tout comme de belles et fragiles fleurs qu'il faut soigner, entretenir et préserver! Mais par dessus tout, quand il aime profondément une personne, il est prêt à tous les sacrifices pour la protéger, allant même jusqu'à prendre les coups à sa place, même si certains de ses coups peuvent se révéler mortels pour lui mais si prendre des coups peut permettre de sauver la personne qu'il aime alors il n’hésiteras jamais à payer le prix nécessaire, même si cela doit lui coûter la vie.

En l’écoutant, on se sent apaisé, calmé, séduit par sa voix, une voix douce et claire pouvant émouvoir toute personne qui l’entend mais cependant, bien que restant de manière générale très calme, il lui arrive parfois de perdre son calme et de s’énerver mais, il lui arrive parfois de rentrer dans un état de colère noire et là, il révéler une personnalité plus sombre qui peut se révéler des plus dangereuses sous certaines conditions.

En effet, bien qu'en général, il garde le contrôle de ses émotions il lui arrive parfois de perdre quelque peu le contrôle de ses émotions et là, tous ceux qui le conaisse vous diront de fuir, de fuir celui qui peut être le plus calin des ours comme le plus féroce des tigres déchaînes capables de montrer un aspect de sa personnalité, plus incisif, plus dense, plus électrique, comme si tout son être était en ébullition, laissant surgir son côté bestial, laissant ainsi de côté tout ce qui fait de lui un être civilisé pour faire surgir la bête qui est en lui, lâcher le fauve qui sommeille.

En relâchant ses instincts primaires, Ryu se libère d'un poids et commence à réagir beaucoup plus vite et de façon plus instinctive, ne réfléchissant presque pas tout conservant un certain sens de compréhension des choses qui l'entoure. En lâchant la bête qui est en lui, il perd se qui fait de lui un être civilisé et devient ainsi un chasseur dont tous les sens animaux s'éveillent pour chasser ceux qu'il identifie comme ses proies afin de lui permettre d'être bien plus réactifs, d'avoir des mouvements bien plus rapides et plus sauvages, en parfaite adéquation avec son esprit bestial. Ses attaques sont plus rapides, plus mordantes et plus imprévisibles, plus dangereuses en somme,démontrant ainsi une souplesse et une sauvagerie dans ses coups qu'il n'aurait pas en temps normal mais, relâcher totalement son côté bestial n'est pas que bénéfique car même s'il est bien plus vif il y perd en précision, ses attaques sont plus brouillonnes, et ont plus de chances de rater leur cibles.

Bien conscient de cela, il travailla pendant longtemps sur lui et développa son esprit et son corps afin de créer le compromis parfait entre son côté sage et sauvage, il développa ainsi son Wild spirit. Ce nouvel aspect de sa personnalité, né du travail sur sois qu'il a fait est une sorte d'état de concentration, un état dans lequel il entre dans une sorte de transe physique et mentale qui lui permet d'avoir recours à ses instincts tout en gardant une certaine forme de contrôle qui bien qu'il le prive d'une partie de sa vitesse bestiale, lui donne une meilleure coordination dans ses gestes et ses attaques ainsi qu'une meilleur fluidité dans ses mouvements.

Pour résumer, Ryu peut passer pour une bonne patte, joviale et frivole mais derrière ce masque ce cache une personnalité plus complexe, plus ardue à comprendre et surtout à appréhender et vous sentez alors qu'il cache encore quelque chose, un secret plus noir, plus noir que la plus sombre des nuits, une période de sa vie où il était cruel, où il aimait faire souffrir , où il se fichait royalement du sens de la vie, une époque où il était mené par la colère et la rage, une époque qu'il n'aime pas évoquer et dont il préfère tout oublier.





Your Story, your Life, your Soul...




Chapitre 0: Introduction:

L'histoire de ma vie commence ici dans une petite ville portuaire située au sud-ouest du royaume de Pergrande, près de la frontière avec la nation voisine d'Iceberg en 819 avec la rencontre de deux jeunes gens, Julius Leonheart un jeune général à la tête d'un division magique de Pergrande et Shina , fille d'un célèbre Forgeron magique de la ville prénomme Hatori Sanjo. Julius fit la rencontre de Shina quant il alla commander d'une armure magique puis, au fils du temps, leur relation évolua au fils du temps et des commandes qu'il lui passait puis un beau jour vint le moment où il la demanda en mariage et c'est là que commence mon histoire, l'histoire de ma vie.



Chapitre 1: Enfance:


Le 3 Avril 821, un enfant tant désiré par ses parents vit le jour, Ryu, né de l'union et l'amour inconditionnel de ses parents mais quelques secondes plus tard naquis Shu, faux jumeau de Ryu qui n'était pas attendu mais qui fut autant choyé que son frère. Au fils des années, Ryu et Shu tissèrent des liens fraternels indestructibles comme s'il étaient de véritables jumeaux se comprenant mutuellement, synchronisés et inséparables. Ils faisaient tout ensemble et aimaient jouer avec leurs parents comme tout enfants mais ses moments de bonheur allaient changer mais pour l'instant, ils s'amusaient ensembles, jouaient avec leurs parents et leurs grand parents, ils s'amusaient riaient et passaient des agréables de moments ensembles. Ryu aimait regarder son grand père travailler, il aimait le voir travailler, façonner et polir ses morceaux de métal magique alors que Shu aimait cultiver la musique et se forçait à maîtriser et à apprendre la magie sonore. C'était à ce moment là que la fracture entre les deux frères se fit. Shu était un fonceur né alors que Ryu était plus posé, bien moins bon que son frère mais cela n'avait aucunes importances pour leur parents. Deux ans après leur naissance leur mère donna la vie à une fille qu'elle prénomma Victoria comme la défunte mère de Julius, en prenant son second prénom. C'était là, les plus belles heures de sa jeunesse, il jouait avec son frère et avec les enfants de l'un des amis de son père qui un beau jour quitta le pays, le 6 octobre 827 avec ses enfants.



Chapitre 2: 828, Enfance brisée:


Sept ans, jours pour jours, après leur naissance une révolte éclata dans la région entre le peuple des montagnes et l'armée, une révolte avait éclatée, menée par des guerriers d'une faction rebelle qui ne reconnaissaient pas le royaume et n'adhéraient pas à celui-ci. La révolte commença par la sauvage attaque d'un village où tous les habitants furent massacrés par ses hommes et leur père fut mobilisé et envoyé au front mais, l’impensable se produisit quand un petit groupe de ses hommes s’introduisirent dans la citée et firent un massacre dans certaines rues de la citée avant d'être arrêtés par des soldats mais hélas, Shu et Ryu avaient étés blessés, leurs vies ne tenaient plus qu'a un fils, ils étaient mortellement blessés et furent rapidement envoyés auprès de médecins qui entreprirent les soins mais Ryu perdit alors connaissance et ne se réveilla que deux semaines plus tard.

A son réveil, Ryu n'y voyait rien, il avait perdu la vue, enfin il le pensait mais ce qu'il ne savait pas, c'est qu'on lui avait greffé les yeux de son défunt frère dont la mort lui était encore inconnue pour des raisons médicales et psychologique mais, quand il demanda à le voir, ses parents gênés ne savaient quoi lui répondre mais Ryu, savait bien au fond de lui qu'il était mort, il ne pouvait l'expliquer mais, il le ressentait au fond de lui et se tue. Laissant à ses parents le temps d'y arriver, la force de lui annoncer.

Les mois passèrent et Ryu commençait à remarcher, il commençait à s'habituer à ses nouveaux yeux et demanda alors à ce qu'on ne lui efface pas ses blessures en annonçant qu'il voulait les garder en souvenir de sa faiblesse. Sa faiblesse de cœur et de volonté qui lui avait coûtée son frère et décida alors de changer et s'endurcir aussi physiquement que mentalement et commença alors à s’entraîner, s’entraîner chaque jour afin de développer son corps et son esprit. Il devait se forger un mental d'acier et pour cela, il ne compterait pas son temps, il se devait pour sa famille et pour son défunt frère de devenir fort, une personne forte qui possède la force et la volonté nécessaire pour protéger ceux qui lui son cher.


Chapitre 3: 838, L'Armée, membre de l'ordre de la griffe:




Le temps avait passé, Ryu était maintenant devenu un jeune homme de dix-sept ans, grand et fort, plein de fougue et d'entrain, un jeune homme au tempérament électrique, un jeune homme quoi ! Pour sa famille, il était un jeune comme les autres mais, en secret Ryu avait fait son inscription dans un programme de pré-intégration d'un an avant d'intégrer l'armée.


Le jour de son entrée dans le programme, le premier jour de l'année, il quitta la maison et annonça brusquement qu'il partait à l'armée pour dans un programme de formation avancé visant à former les recrues désirant rejoindre alors qu'en n'en avaient pas l'âge légal mais, qui avaient la volonté nécessaire pour l'armée.

En arrivant à la caserne, il fit la connaissance d'une centaine de jeunes gens comme lui, une centaines de personnes qui désiraient intégrer l'armée. Ils se présentèrent tour à tour et quand vînt son tour, il ne pût cacher son nom et son affiliation avec son général de père. Il savait très bien qu'on lui en demanderait plus qu'a d'autres, il devait se démener comme pas deux pour être bon mais hélas, quand il devait utiliser sa propre magie, là, il se montrait des plus mauvais, il était le moins bon alors que paradoxalement il était très fort pour utiliser les armes magiques en tout genres, ce qui avait le don d'agacer les instructeurs qui n'arrêtaient pas de le tanner pour qu'il améliore sa maîtrise magique mais, cela ne l’intéressait pas pour le moins du monde car il maîtrisait les armes magiques et continua ainsi jusqu'à ce qu'il intègre l'armée.


Le jour de son intégration, il fut affecté dans une unité spécialisée dans l'utilisation d'armes magiques au sein du 3ème régiment magique. Cette unité semblait être normale mais au bout d'un an, il rejoignit un ordre secret au sein du régiment et se fit tatouer leur symbole sur sa cuisse droite. Il était fier de faire parti de cet ordre, l'ordre de la griffe, un ordre qui existait depuis plusieurs centaines d'années au sein de l'armée mais l'ordre qu'il pensait être un mouvement de patriotes se révéla petit à petit sous son vrai jour au fils des années.



Chapitre 3: 842, Massacre de la bloody marie:

La paix qui régnait depuis des années était menacée, des tensions se faisaient sentir parmi les membres du peuple des montagnes entre différents villages, une nouvelle guerre était sur le point d'éclater entre deux villages rivaux. Une garnison de l'armée fut envoyée afin de protéger le village situé près de l'une de leur forteresse.

A son arrivée à la forteresse avec son unité, Ryu fût surpris de voir l'un de ses camarade entrain de serrer des habitants dans ses bras et appris alors qu'il venait de ce village mais hélas, les retrouvailles furent de courte durée car la nuit même, un groupe d'homme s'introduisit dans le village de 6000 habitants et commencèrent alors leur massacre. Son unité fut lancée dans la bataille mais alors qu'ils étaient à peine une centaine, ils firent face à près d'un millier d'homme. Ils devaient tenir mais ils savaient tous que ce n'était qu'une question de temps avant qu'ils ne cèdent et les premiers tombèrent, cèdant peu à peu du terrain, protégeant comme ils le pouvaient les habitants qui fuyaient mais nombreux tombaient sans qu'ils n'y puissent rien. Ryu se battait comme un diable et avait beau se démener, il ne pouvait empêcher ses types de tuer, tuer ces gens sans défenses, ces femmes, ces enfants, ils étaient impitoyables et n'hésitaient pas. Impuissant, Ryu ne pouvait se résoudre à abandonner la jeune fille qui était dans son dos et commença alors à opérer un replis mais, alors qu'il venait d'en abattre plusieurs, il fut à son tour blessé, son bras gauche était en sang mais l'adrénaline le poussait à continuer et il se battit comme il ne c'était jamais battus.

Quatre heures plus tard, alors qu'il ne restait qu'une petite poignée de survivants une nouvelle unité vint les soutenir mais il était trop tard, il avait été bien blessé son bras gauche et il ne restait que quatre villageois. Ryu était à la fois triste et content, il avait put protéger la jeune fille et son frère.

Le lendemain,

Alors qu'il venait tout juste d'être soigné et d'être bandé pour son bras, un nouvel assaut débuta et il du retourner au combat et y perdit alors ses yeux et fut tailladé sur tout le corps et alors qu'il pensait son heure venue, des renforts arrivèrent, un régiment complet venait d'entrer en action et repoussa alors les belligérants hors du village. L'homme qui dirigeait le régiment n'était autre que son père qui lui adressa un regard de compassion avant d'avancer avec ses troupes , laissant Ryu ensanglanté mais vivant se faire soigner par des médecins. Évacué vers la forteresse puis vers l’hôpital militaire, il fut bringuebalé et resta trois mois alité. En sortant de l'hôpital, il fut alors démobilisé et réformé, il ne lui restait plus qu'a rentrer chez lui mais dans quel état ! Il avait perdu ses deux yeux et attendait qu'on lui donne des yeux artificiels.


Quelques semaines après,


Alors qu'il s'habituait à ses yeux artificiels, il appris par le biais de l'un de ses amis de l'ordre de la griffe qu'ils allaient mener un raid dans le village et qu'ils allaient leur faire payer pour le massacre et lui demanda s'il voulait participer?! Ryu lui répondit qu'il n'était plus militaire et qu'il aspirait à une vie plus tranquille le temps de s'être remis de toutes ses blessures tant physiques que psychologiques mais trois jours plus tard, il appris par les journaux ce qui arriva au village et à ses habitants et fut en quelque sorte choqué, choqué en apprenant la boucherie qui s'y était déroulée au beau milieu de la nuit du 06/09/x842. Il n'y avait plus aucuns survivants, tous massacrés, les femmes et les enfants aussi avaient étés tués. Il savait instamment que c'était ses camarades et décida alors de se taire et d e voir comment les choses allaient tourner mais, il savait aussi pertinemment qu’une enquête allait mettre en lumière l'ordre de la griffe et qu'il serait certainement arrêté et interrogé!


Chapitre 4: 843, Enfer, la chute de l'ordre de la griffe: ( ne convient pas aux jeunes âmes sensibles)


A l'aube de la nouvelle année, des hommes débarquèrent et l'emmenèrent alors pour l'interroger. Il les suivit alors sans opposer de résistance jusque à un bâtiment dans lequel il fut menotté et où il fut longuement interrogé par deux hommes puis, sans aucunes explication, il fut emmené devant un juge qui le condamna à un an de prison au simple motif qu'il faisait parti de cet ordre de la griffe et qu'a ce titre, il était tout aussi criminel qu'eux, même s'il n'avait pas participé au massacre.

Malgré le plaidoyer de son père, le juge resta inflexible et rajouta six mois à la peine de Ryu et l'envoya alors dans l'une des pires goales du pays, une prison à la sinistre réputation où les gardiens avaient la réputation d'être les pires gardiens du pays, adeptes selon certains de la brutalité, de la torture et des punitions physiques envers les prisonniers.


Quelques jours plus tard,


En arrivant dans l'enceinte de la prison, on le fît descendre du chariot cellulaire, puis on l'emmena dans la salle des arrivées puis on le fit se déshabiller et remettre toutes ses affaires puis, on lui donna une tenue de prisonnier à rayures. Il n’eut alors plus qu'a intégrer une cellule afin de commencer à purger sa peine. Il ne fallu que peu de temps avant qu'il comprenne pourquoi elle avait mauvaise réputation et c'est à ce moment là que débuta l'enfer qu'il allait subir. En pleine nuit, on l'emmena dans une pièce, les yeux vêtus d'une pièce de tissu noire, on commença alors à le frapper, enchaîné, suspendu par les pieds, on se servait de lui comme punching-ball pis, on le plongea dans un bac d'eau glacé en le maintenant immergé pendant de longues minutes qui lui semblait être une éternité. Ce traitement journalier était parfois agrémenté de coups de fouet ou des coups de lames.



Trois années passèrent ainsi, son corps était marqué mais, par chance, le directeur avait trouvé de nouveaux jouets avec lesquels il pouvait s’amuser, le laissant ainsi tranquille. Alors qu'il pensait mourir dans cette prison un événement inattendue ce produisit cet an 846, par une chaude matinée de Juillet, une inspection surprise de la prison eue lieu et Ryu était bien malgré lui le reflet de ce qui se passait dans cette prison comme tant d'autres détenus, victimes de ses gardiens. Son corps était sale, couvert de différentes marques de coups, de cicatrices et de bleus mais ce qui était encore plus dramatique c'est qu'on avait prélever des organes et des membres à certains prisonniers et ça l'inspecteur qui effectuait seul son inspection pendant que ses hommes gardaient un œil sur le personnel de la prison avait alors pût constater les atrocités commises dans cette prison et envoya un rapport à distance grâce à une lacrima vision. Il put rendre compte alors de l'horreur de cette prison et demanda qu'on lui envoie une équipe médicale et des renforts.

Le conseil d’administration judiciaire lui accorda sa demande et lui envoya alors une équipe médicale complète et un régiment de gardes magiques qui à leur arrivée enfermèrent alors tout le personnel de la prison sauf la jeune gardien qui leur avait envoyée la lettre qui avait permis de révéler ce qui ce passait dans cette prison qui était autrefois la fierté du royaume de Pergrande était devenue sa plus grande honte mais comme ce n'était pas déjà énorme, un second scandale éclata quand on découvrit alors que le directeur faisait des expériences sur certains détenus et devait renouveler de manière assez fréquente son stock de cobaye et pour ce faire, il avait soudoyé un juge qui en échange d'argent lui envoyait des détenus avec des motifs diverses et injustifiés pour de longues durées.

Pour ce juge corrompu, il n'y avait pas d'innocents, tous ceux qui passaient devant lui étaient coupables et la plupart étaient envoyés dans cette prison d'où, aujourd'hui des centaines de détenus ne reviendront jamais, les plus chanceux quant à eux qui sait se qu'ils deviendront mais ce qu'on leur avait fait subir était juste inhumain et leurs dossiers allaient tous être revus par deux juges, spécialement envoyés sûr place en compagnie du général Julius Leonheart et d'un membre de la famille royale.


Chapitre 5: 846, La voie du pardon:


Quand le prince arriva dans la prison, il fut confronté à la dure réalité et vu alors de ses propres yeux la corruption et la monstruosité humaine envers leur semblables, il ne put échapper à la vision d'horreur de ses hommes, des artisans, des journalistes, des paysans, de ses soldats piégés et emprisonnés par ceux qui devaient faire respecter les lois, ceux-là même qui représentaient la justice, emprisonnés pour divers motifs qui ne justifiant en rien une incarcération comme un retard de payement ou une banale infraction avaient étés envoyés ici en prison au beau milieu des véritables détenus qui pour certains avaient participé à piéger ses malheureux contre certains avantages.

Au fils qu'ils avançaient dans les couloirs de la prison, il découvraient alors des pièces qui n’avaient rien à faire dans une prison mais hélas, il n'avait pas encore vus la pièce secrète qui se trouvait derrière le bureau du directeur où se trouvait plus de trente cadavres dans des cuves remplies d'une solution spéciale. Le plus jeune de ses cadavres était celui d'un jeune homme qui ne devait même pas avoir 15ans.


Le temps de leur visite, le prince put se faire alors une idée et fît libérer sur le champ tous ceux qui avaient étés injustement emprisonnés mais, il était trop tard! Ceux qui avaient vécus l'enfer ne pourraient jamais pardonner au royaume et ça le prince le savait, il savait bien que ceux qui avaient soufferts à cause de la corruption et de la malhonnêteté de certains officiels ne pourraient jamais accepter leur pardon mais, il ferait tout pour réformer le royaume et corriger les abus et les déviances du royaume !

Ryu, pris d'un excès de colère libéra une puissant aura magique emprunte d'un puissant flot de lumière et de ténèbres, mélangés prenant l'aspect d'une silhouette, sortant de son corps en disant que ce pays était et serait toujours pour eux un bourreau, un royaume corrompu jusqu'à la moelle et s'en alla sur ces mots.


Chapitre 6: 847, Exile, le chemin de la liberté :


De retour chez lui en se début d'août 846, Ryu se sentait étranger, étranger dans sa propre chambre, i n'était plus habitué à ce confort, il se méfiait de tout, il préférait dormir par terre, dans un coin de sa chambre, un couteau à la main. L’angoisse, les cauchemars et la terreur l'habitait, il était effrayant à voir, même pour sa propre famille qui ne le reconnaissait plus, lui qui était si gentil, si jovial avec eux. Il avait été changé, changé par cet enfer dont il venait de sortir. Il savait très bien qu'il lui faudrait du temps et de la patience. Referait confiance un jour à l'homme, là était tout le question§

Ryu n'était pas près, il osait à peine sortir de de la maison et se montrait parfois aux fenêtres mais c'était tout, jusqu'à un beau matin où il se décida à sortir, sortir vêtu d'une cape avec laquelle il rejoignit l'atelier de son grand-père où celui-ci lui l'attendait et lui présenta une lance magique qu'il venait de terminer, une lance d'un magnifique ton noir, dotée d'une lacrima de couleur rouge qui absorbait l'erthermano et le stockait en plus de dévorer la magie de l'utilisateur. Cette lacrima était une lacrima de feu, une lacrima de feu cramoisi, une lacrima insérée dans cette arme, Arcadia, qui était plus qu'une lance, elle était en réalité une combinaison entre une naginata et une lance avec d'un côté un pointe de lance faite pour percer et de l'autre une lame de naginata faite pour trancher. Voilà ce qu'était en réalité Arcadia une combinaison de deux armes différentes. Cette arme, il l'avait crée pour lui et rien que pour lui. Il lui donna alors cette arme et Ryu repartis en le remerciant en lui disant qu'il quittait ce pays.

En rentrant, il annonça à ses parents qu'il quittait ce pays dans lequel il ne sentait plus chez, lui, il allait prendre la route et qu'il ne comptait pas revenir avant bien longtemps. Il avait besoin d'un nouveau départ, faire table rase du passé afin d'étouffer le ressentiment qu'il ressentait envers ce pays en commençant une nouvelle vie dans un autre pays mais, il ne les abandonnaient pas pour autant, il les garderaient toujours dans son cœur et ne romprait jamais le contact avec eux mais, il avait besoin d'un nouvel horizon, d'un nouveau départ. Sur ses paroles, il fit alors son paquetage et quitta alors la ville à pied et entama alors son exile pour se retrouver.


Chapitre 6: 848, Fiore, One kingdom, a new begining :


Presque un an c'était passé depuis son départ, il avait traversé de nombreuses villes, contrées et de nombreux pays, voguant à pied, en train, en bateau et même dans les airs, à bord de véhicules volants qui au final, l'amenèrent ici dans ce pays qu'est Fiore. A sa surprise, il croisa dans les rues de Magnolia une ancienne connaissance de sa famille qui lui permit alors de rester quelques jours chez lui dans une annexe de la maison. Il ne put s’empêcher alors de se rappeler son enfance et les années de souvenirs qu'il avait avec leurs enfants qui le soir venu furent surpris de la voir mais pas autant que lui, en voyant à quel point elle s'était développée. Elle n'avait plus rien à avoir avec le garçon manqué qu'elle était à l'époque. Elle était devenue une très belle femme. Elle lui présenta alors un de ses amis, Shinichi Karasuma, maître d'une guilde à Cedar. Les deux hommes sympathisèrent et au fils de la discussion, ils comprirent alors que leur vision des choses étaient semblables quand ils parlaient des dangers d'un pouvoir trop grand dans les mains d'un seul groupe et Ryu en vînt à lui demander s'il pouvait intégrer les rangs de sa guilde. Les deux hommes allèrent continuer leur conversation dans un bar.


Après quelques verres, Ryu et Shinichi, étaient biens ronds, bien alcoolisés et incapables de marcher et encore moins de prononcer un mot correctement, effondrés sur la table, tel de grand ivrognes, des pochetrons qui venaient de perdre toute dignité à cause de leur incapacité à s'arrêter mutuellement à boire.

Le lendemain matin au réveil,

Endormis sur une table, Ryu tomba et s'éveilla alors, il avait un mal de crâne à en faire hurler de peur un mort. Il ne se souvenait plus de rien mais , visiblement, il n'était pas le seul à avoir abusé de l' alcool. Des dizaines d'autres clients étaient eux aussi encore là, endormis dans des postures des plus improbables et visiblement, le barman avait l'air assez énervé, ses yeux révulsés, son teint tout rouge, son rictus nerveux tout portait à croire qu'il en avait marre et Ryu se leva et agrippa alors shinichi mais, finalement, ce fut se dernier qui le traîna dehors, bien incapables de marcher seuls, ils arrivèrent tant bien que mal sous un arbre dans le parc de Magnolia ou ils tombèrent au sol et s'installèrent sous ce grand cerisier pendant quelques heures, le temps de décanter tout l'alcool qu'ils avaient ingurgités la veille. La honte le frappait, lui qui avait toujours été raisonnable sur ces choses et il préféra se taire. Au bout de quelques heures, il se leva et rentra dans la pièce qu'il occupait chez son amie et non sans mal en se tenant le crâne comme s'il avait une enclume qui l'empêchait de tenir sa tête droite mais s'il ni avait que ça, chaque bruit, chaque son résonnait encore dans sa tête et il lui tardait de rentrer dans son lit et d’hiberner, le temps d'effacer toutes traces de cette nuit de folie.

Le soir se faisant, il fît surface et se leva, rejoignant ainsi tout le monde pour le dîner, préférant se taire sur ses exploits de la veille.

Il préférait largement oublier pour s'occuper de son amie pour laquelle il était prêt à tout, elle pour qui il était son plus vieil ami. Elle qui avait perdu son frère, le meilleur ami de Ryu, eux qui partageaient un lien spécial, même après tout ce temps, tout ce temps qu'ils avaient passés l'un de l'autre.


Le lien qui les unissaient était plus qu'un simple lien d'amitié mais plutôt un lien d'amour, un lien d'amour, un lien porté par deux amoureux, deux amoureux incapables de s'avouer leur amour réciproque tel deux jeunes gens, gênés par leurs sentiments, n'osant rien dire à l'autre, un amour inavoué mais un amour avec un grand A !


C'est ainsi qu'il fit alors ses premiers pas dans cette nation dans laquelle il allait recommencer à vivre, à vivre une nouvelle vie d'aventure mais là, il devait tout d'abord un point de chute et par nostalgie, il choisit alors de s'installer Cedar et y trouva alors une petite maison à vendre à retapée, située à l’orée de la ville. Elle était dans ses moyens, avec l'argent qu'il avait sur lui, il put se la payer et y entreprit alors quelques travaux en commençant par réparer le toit en remplaçant les quelques tuiles cassées, il débarrassa ensuite la maison de toutes saletés et entreprit alors un grand ménage qui révéla alors une trappe dans la cuisine. Une trappe menant à un sous-sol aménagé en lieu de stockage pour diverses choses comme des provisions ou encore des objets. Quand, il épousseta la cheminée, il activa par erreur un mécanisme dissimulé qui activa tout un système de rouages et poulies qui firent alors remonter le foyer de la cheminée, révélant ainsi un escalier qui descendait mais où car, cet escalier ne descendait pas dans le sous-sol mais, il devait bien descendre quelque part et il n'aurait cette réponse qu'en descendant. Il entreprit alors la descente et se retrouva alors dans une pièce qui ne figurait pas dans les plans de la maison. Il observa longuement cette pièce et trouva alors divers indices qui lui indiquèrent qu'il s'agissait d'un abri en cas de danger dont l'entrée pouvait être alors refermée de l'intérieur grâce à un mécanisme manuel interne. Cet abri en sous-sol n'était pas mentionné mais, il était là et c'était un plus mais bon, il avait bien autre choses à refaire dans cette maison qui comprenait deux chambres, une troisième sous une mezzanine à laquelle on accédait via une échelle escamotable. Pour tout meuble, il avait une vielle table avec une vielle chaise et un hamac mais, pour commencer c’était bien.

Une nuit passa, dans cette maison encore vide mais, il comptait bien l'étoffer au fur et à mesure du temps, dès qu'il en aurait le temps et les moyens mais pour l'instant il lui était plus urgent d'intégrer la guilde locale de façon officielle et il se dirigea vers Bleucore.

(An 848…a suite en rp...)





Qui suis-je derrière l'écran?...



• Âge : 25ans
• Prénom/Pseudo : Cricri
• Comment as-tu trouvé le forum?  : Hibari via son compte  Gajeel
• Et comment le trouves-tu? Bien!
• Code du règlement: Ténèbres et lumières sont indissociables l’une de l’autre.


SNS


Dernière édition par Ryu Leonheart le Mer 19 Juil - 11:15, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 134
Date d'inscription : 04/03/2015
Age : 23
Localisation : Dans la guilde de Golden Age

Feuille de personnage
Expérience :
459/860  (459/860)
Réserve de magie:
4200/4200  (4200/4200)
Niveau / Rang / Joyaux: Groupe: Mage de Golden Age
Envoyer un MP

Mage de Golden Age
Yuki Kudo
MessageSujet: Re: Ryu Leonheart, le ménestrel sacré ( en cours)   Sam 15 Juil - 16:33

Bonjour et bienvenu sur le forum ^-^
Bonne chance pour ta fiche o/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 2
Date d'inscription : 13/07/2017
Age : 26
Localisation : LH
Groupe:
Envoyer un MP

Ryu Leonheart
MessageSujet: Re: Ryu Leonheart, le ménestrel sacré ( en cours)   Mer 19 Juil - 11:16

En progrès!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 250
Date d'inscription : 01/06/2017
Age : 18
Localisation : Cherche son frère

Feuille de personnage
Expérience :
20/80  (20/80)
Réserve de magie:
800/800  (800/800)
Niveau / Rang / Joyaux: Groupe: Mage de Bluecore
Envoyer un MP

Mage de Bluecore
Anzu Kei
MessageSujet: Re: Ryu Leonheart, le ménestrel sacré ( en cours)   Hier à 17:26

Bienvenu ami de guilde !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Ryu Leonheart, le ménestrel sacré ( en cours)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Ryu Leonheart, le ménestrel sacré ( en cours)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» cours de latin
» Cours informatique
» Amphi pour les cours de Ninjutsu
» Cours d'utilisation du sabre (Ouvert à tout le monde)
» Faut-il un cours de littérature ou un cours de Français !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fairy Tail The New Darkness :: Gestion des personnages :: Fiches de Présentations :: Fiches de Présentations en cour-