Fairy Tail The New Darkness


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bienvenue Invité
Pensez à voter tout les 2 heures, vous pouvez gagner des xp et des joyaux

Partagez | 
 

 Great teatcher Hiroka! [T]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Messages : 1
Date d'inscription : 11/04/2018
Age : 22
Localisation : Golden Age

Feuille de personnage
Expérience :
84/0  (84/0)
Réserve de magie:
0/0  (0/0)
Niveau / Rang / Joyaux: Groupe:
Envoyer un MP

Sora Hiroka
MessageSujet: Great teatcher Hiroka! [T]   Mer 11 Avr - 22:33




   
Hiroka Sora


   

Nom : Hiroka

Prénom : Sora
Surnom : Hiroka-sensei

Age : 30 ans
Date de naissance : 816 le 13 juin.

Sexe :  Mâle
Orientation sexuelle : Pansexuel
Pouvoir : Télékinésie

Métier : Professeur
Guilde : Golden Age
Arme : Un briquet et paquet de cigarettes, très dangereux.
Bijarme : Katana, un simple anneau qui une fois activée devient un katana noir avec une lame légèrement courbe.
Avatar :Hijikata Toushirou de Gintama


 
Physique


 


Grand est sans doute la première chose que vous penserez en le voyant approcher. Fort est la seconde car ses épaules sont larges, mais sa taille fine prouve un entraînement physique quotidien, pour garder la ligne. Du haut de son mètre quatrain sept, il en impose. D'autant que ses cheveux sombres, ses yeux presque tout aussi noir, lui donne un air de rebelle dangereux. Un prédateur dans la foule qui est celle du monde. Hors, ses iris si prenantes ne sont pas noir, mais plutôt bleu profond, presque tel des saphirs. Une couleur intense pour un regard perçant qui sonderait votre âme. Soit, l'expression qui avoue vouloir vous charmer, vous connaître.

Son visage à la mâchoire un peu marqué vous prouvera qu'il n'est pas un jeune parmi tant d'autre. Certes sa cigarette en bouche vous aurez déjà fait comprendre ce détail, toutefois il faut le préciser. Ce bel homme de trente ans fut professeur. L'effort physique n'était donc pas dans son registre, ce qui fait qu'il a une peau parfaitement intacte. Alors laissez votre regard glisser sur ses abdominaux digne d'un catalogue. Savourer ses muscles marqués par son narcissisme et sa fierté. Au fond, il est bien battit. Il le sait, il le montre ouvertement.

Sa démarche est marqué, presque territoriale. Il n'a pas peur de l'inconnu, il était professeur et cela se voit. Il avance avec confiance et assurance, ajoutant un peu de prestance à son attitude. Son sourire quand à lui est charmeur, presque empli de promesses et d'avidités. Il ne faut pas s'y tromper, il se démarque tel un roi, un maître de scène. Des années de pratique pour apprendre à agir de manière si physiquement expressive. Il lui suffit, d'ailleurs, de froncer les sourcils pour faire peur. Prendre une cigarette et l'allumer lui donne un air songeur et très sérieux.

Quand il parle, il ne s'étale pourtant pas. Il ne cause que quand son interlocuteur semble ne pas comprendre. C'est seulement a cet instant qu'il explique, agissant comme un vrai prof et non juste un coureur de jupon.

De plus, il ne porte jamais des t-shirt ou simple jeans. C'est trop banale, il lui faut un minimum de distinction. Pour lui comme pour son public. Il porte, donc, des chemises, souvent blanches avec un gilet noir et un costume complet. Pas très pratique pour les combats, mais très chic. Parfois il met même des gans, donnant ainsi l'impression que le monde n'est pas assez propre pour toucher sa peau. Une attitude un peu hautaine. Cela lui donne un peu plus, une attitude supérieure d'enseignant.
 



 
 
Mental


 

Ce beau gosse n'est pas juste un prétentieux arrogant qui prend son nombril pour le centre du monde. Si c'était le cas, il n'aurait en aucun cas sa place à Golden Age. Certes, il ne mérite pas vraiment sa place dans cette guilde parce qu'il est, notamment, très hautain.
Cet type prendrait la première personne venue pour une courge qui doit tout apprendre. Bien sûr, le savoir viendrait de lui. Autant dire que ce n'était pas agréable d'être traité de la sorte, mais cela plaît beaucoup à pas mal de femmes. Pourquoi changer d'attitude dans de tel cas ?

Toutefois, si il vous voit comme un collègue, il se montrera bien moins chiant. C'est son coté respectueux et un peu humble qu'il cache très bien. Au fond, il n'est vraiment pas méchant. Il aime juste un peu trop son rôle de professeur. Ce n'est pas pour rien qu'il a décider de garder un tel titre : Sensei, professeur. Marque de respect, de supériorité et surtout de fierté. Il en a pas mal à revendre, de la fierté. Peut-être même qu'il vous donnera de quoi rougir ? Car il est un très bon parleur. Il trouvera les mots pour vous mettre en valeur, ce qui est un peu étonnant, mais comme il se sait le maître du jeu, cela ne vous paraîtra pas choquant.  Complémenter le physique est une chose si facile à faire.

Il y semble y avoir si peu a dire sur lui. Hirako a d'ailleurs la vilaine tendance de garder tout le monde loin de lui. Il drague les filles, certes, mais aucune ne connaîtra son passer. Le mystère est d'ailleurs ce qui le rend si attirant. Si dangereux. Cela ajoute une pointe d'irréelle qui ne lui correspond en rien. Il ne vous mentira pas, mais il ne parlera pas de sa vie privée, une habitude bien marqué qui fait qu'un mur l'entour. Certes il racontera des anecdotes, mais rien qui le touche vraiment. Pas d'histoires d'amour, pas de drames familiale, pas de cœur brisé, rien. Un néant qui pourrait très bien lui valoir beaucoup de chose.
Aussi, le jour où il viendra à parler de son passé. Cela ne sera pas a prendre à la légère. Peut-être que personne n'entendra jamais pourquoi il a quitté son poste de professeur pour se lancer dans la magie ? Ou bien est-ce justement une évidence si grande que la cacher semble impossible ?

Ce bel homme n'est d'ailleurs pas un bon menteur. Il sait certes ne pas montrer sa tristesse ou sa colère quand il le veut, mais ses autres émotions sont, quand à elles, très explicites. D'ailleurs, il ne prend pas la peine de les cacher, il n'a jamais éprouvé la moindre honte à rire ouvertement ou a être heureux. Au fond, il n'a jamais ceux à quoi ressemblait l'amour, il n'a donc pas éprouvé le besoin de le montrer.

Sachez aussi. Qu'importe la situation, il aura toujours une blague pour détendre l'atmosphère. Aussi douteuse que possible, son humour vous fera toujours un effet et pas spécialement bon. C'est un peu a sa manière qu'il essaye de faire sortir les émotions des autres pour comprendre les personnes qu'il côtoie. Etrange ? Pourquoi cela le serait-il ? Poser des questions est trop long et ennuyeux pour lui. Il le fera dans certaines circonstances, mais ce n'est pas son truc. La psychologie humaine n'est pas son domaine.
 
Histoire


 
- Comment on devient professeur ?

Ce fut la plus belle preuve d'innocence de Sora, à l'époque il n'avait que sept ans et déjà il savait ce qu'il allait devenir. Cela semble déjà si loin alors qu'il mettait dans un carton les photos de ces classes. Des filles, des garçons, tous de plus ou moins le même âge et toujours lui au centre. Généralement, il professeur se met sur le coté, mais les élèves n'avaient pas voulu. Et d'années en années, cela était devenu une habitude.

Il s'attarda sur la première des photos, la plus vieille, elle avait déjà neuf ans. Le temps passe vite, peut-être trop. Il s'assit à son bureau, le cadre en mains, ses yeux sombres fixant les visages qui avaient beaucoup changé depuis le temps. Il savourait l'instant, allumant une cigarette en se souvenant de comment c'était, sa première année. Si il devait en parler, il dirait sa première fois, un dépucelage radicale, autre chose qu'un simple stage. Il posa doucement sa cheville sur son genoux avant de poser son paquet de cigarette pour laisser sa main libre s'arrêter sur sa cuisse. Doucement, le professeur se figea. Un souvenir lointain lui revient.

- Bonjour, je m’appelle Sora Hiroka, je suis votre professeur pour cette année. J'ai vingt quatre ans et je compte vous enseigner tout ce dont vous aurez besoin pour avoir votre diplôme.

La foule d'une vingtaine de personnes, installée dans la pièce, le fixèrent silencieusement. Des personnes ayant presque son âge, juste quelques années en moins. Cela ne faisait pas une différence suffisante pour gagner leur respect d'entré de jeu. C'était même très mal partit, Sora le savait, mais il prit une craie et sans attendre une seconde de plus. Il se mit à écrire, démarrant directement sur le programme de l'année. En faisant cela, il les avait poussé a le prendre au sérieux, a être attentif. Il termina, posa le morceau sur le rebord avant de se tourner vers son nouveau public.

Cela dura une heure, puis deux. La sonnerie sonna pour le temps de pause après quatre longues heures. Aucun élèves n'avaient parlé, ils s'étaient contenté d'écrire, parfois de rire à un exemple. Hiroka les regarda, il sourit, cela lui plaisait. Il avait vu juste quand il était gosse, devenir un enseignant, parler et se faire écouter, offrir son savoir, c'était une chose incroyablement bonne !

Il se souvenait du lendemain, la classe avait doublé. Un quart des jeunes s'installaient au sol pour pouvoir suivre le cours. A la fin de la journée, Sora pria pour que cela recommença, il le regratta vite. Les jours qui suivirent, on l'informa de ne plus avoir d'avantage d'élèves, qu'une cinquantaine était un maximum. Ce n'était pas amusant, mais il imposa un teste. Ceux qui le réussissait pouvait suivre son cours, les autres tenteraient l'année prochaine. Sa classe se donna par la suite dans une salle bien plus grande, presque de la taille d'une bibliothèque.

La science du corps : la médecine. C'était sa matière, il formait les futures médecins et parfois, il allait même donner des petites conférences privées. Un style de vie très éloigné de la vie d'aventurier. Cela allait lui manquer, il le savait. Il retira la photo du cadre et la rangea dans sa poche. Une autre image y avait sa place, mais c'était une autre histoire. Même s'il gardait de quoi s'en rappeler, il préférait ne pas la raviver à sa mémoire. Torture silencieuse. Promesse lointaine.

Il termina de vider son bureau. Classeurs et objets utiles, tout se retrouva dans une boite qu'il ferma soigneusement. Éteindre sa cigarette, prendre le carton et quitter la pièce. C'était si dur de savoir que tout état terminé, mais il ne comptait pas s’apitoyer. Pourtant, il avait bien envie de se morfondre un moment, d'aller réclamer qu'on lui laisse donner encore cours. C'était impossible. Il le savait. Il comprenait pourquoi. Il devait avancer.

Le lendemain même, il frappa à la porte de Golden Age. Quitte à faire quelque chose, autant trouver une place quelque par. Pourtant, entrer dans une guilde de mage, sans connaître la magie. Ce n'était clairement pas possible. Un refus qu'il prit comme un conseille. Il chercha dans les bibliothèques avant de croiser un jeune homme qui rangeait les livres en les faisant voler. Sora fut tout de suite conquis. Cette magie, il allait l'apprendre. Et il ne s'y prit pas par quatre chemins.

Deux semaines plus tard, avec des bases négligeable et maladroite, il revient frapper à la porte.

- Je veux devenir mage de cette guilde. Ma magie est la télékinésie.

L'avis générale aurait été de rire, mais le professeur était si confiant. Si s^r de lui, que lui reprocher de maître une magie si minime qui n'était jamais vraiment développée à cause de sa difficulté, fut toutefois prise avec respect.




Pouvoir


 


Description et Avantage : La télékinésie permet de figer ou de mouvoir des objets a distances sans faire preuve d'effort physique. Bien souvent utiliser pour des objets solides ou liquides, les mages s'arrêtent généralement de le développer pour autre chose que de déplacer des livres. A un haut niveau, cette magie peu permettre de déplacer des objets très lourd et des objets minuscules.

Faiblesses et inconvénients: Cette magie se limite au début, en distance, taille et poids des objets. Ils ne doivent pas être trop loin ni trop lourd et surtout dans le champ de vision. Il faut une grande concentration pour maintenir un sort durant un moment.

Autre: Aucun être vivant ne peut être figé, mais les habits qui l'entour bien.

Evolution: A peine capable de figer un gravier au début, cela permettra pourtant d'arriver a stopper un rocher en plein vole faisant le triple du poids de l'utilisateur avant de finir par stopper un adversaire en prenant le contrôle des habits. cela demande beaucoup de subtilité.





 
 
Toi


 
Pseudo: Ita

Comment avez vous connue le forum? : TC

Age : 22ans

Vos impression : Je l'ai enfin! *crache de cookie comme si c'était du feu*

As-tu lu le règlement? :
 



 


Dernière édition par Sora Hiroka le Dim 15 Avr - 21:08, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 1657
Date d'inscription : 10/02/2015
Age : 27

Feuille de personnage
Expérience :
3853/5915  (3853/5915)
Réserve de magie:
9100/9100  (9100/9100)
Niveau / Rang / Joyaux: Groupe: Mage de Golden Age
Envoyer un MP

Mage de Golden Age
Hibari Kudo
MessageSujet: Re: Great teatcher Hiroka! [T]   Sam 14 Avr - 15:39

Hello, si tu as des question n'hésite pas à nous contacter, j'ai validé ton code ^^ Sinon bienvenue à nouveau ^^

_________________

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fairy-tail-tnd.forumactif.fr/
 
Great teatcher Hiroka! [T]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Men ki jan 2 kou deta fini ak Haiti/GREAT LEADERS OF THE CENTURY: ARISTIDE, MAN
» Great American Bash (RAW) - 20 juillet 2008 (Résultats)
» The Great American Bash - 28 juin 2009 (Résultats)
» The Great War
» A great day for freedom (19/06, 19h42)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fairy Tail The New Darkness :: Gestion des personnages :: Fiches de Présentations :: Fiches de Présentations en cour-